Origines et Tendances des Robes de Mariée Bohème

Origines et Tendances des Robes de Mariée Bohème

Les robes de style bohème connaissent un succès grandissant ces dernières années et sont désormais une tendance incontournable dans la mode du mariage. Boho, bohème chic, hippie chic... Faisons un retour en arrière sur les origines de la robe de mariée bohème et sa signification pour trouver des pistes d'inspiration.

Brève préhistoire du style bohème

Les premiers looks bohèmes sont vraisemblablement apparus il y a environ 200 ans, à la fin du XVIIIe siècle, avec le mouvement romantique.

Ce mouvement rejetait les limites contraignantes de la vie bourgeoise notamment en terme de codes vestimentaires et l'importance primordiale accordée à la raison, pour donner plus de place à l'imagination.

Au XIXe siècle, ce mouvement a connu un nouvel essor : artistes, peintres, chanteurs et danseurs ont cessé d’être des artisans de talent pour devenir un nouveau modèle social inspirant les jeunes.

Leur style de vie, souvent nomade, et leur façon de porter leurs vêtements - plus personnelle voire excentrique - ont commencé à devenir une nouvelle forme d'expression.

La communauté d'artistes bohèmes français étant l'exemple par excellence de cette révolution des moeurs et du style au milieu du XIXe siècle.

Pavonia, Lord Leighton, (1830-1896)

Style bohème : "L'art pour l'art"

L'esthétisme est un mouvement important du XIXème siècle qui a influencé le développement du style bohème.

Il s'est surtout répandu au Royaume-Uni, où il a souvent été perçu en Europe comme une branche locale du décadentisme (ou mouvement décadent - "fin de siècle" en latin).

L'esthétisme est, comme le décadentisme, né dans un environnement bohème et s'est diffusé dans la communauté artistique en réponse à la moralisation excessive de la vie publique, à l'industrialisation à tout crin et au déterminisme social de l'ère victorienne.

Vous pouvez observer l'influence de l'esthétisme sur les peintures de la Confrérie préraphaélite du peintre, poète, traducteur et écrivain britannique Dante Gabriel Rossetti, très influent au sein de ce mouvement.

Dante Gabriel Rossetti, Lady Lilith

La troisième vague importante de ce que nous appelons l’esthétique bohème a émergé dans les années 60 devenant un élément majeur du mouvement hippie / baba cool et un marqueur de la contre-culture.

Le style bohème de nos jours

Enfin, le style bohème est revenu dans les années 90, prenant la forme d’un "grunge chic".

Exemple emblématique de ce style et de cette époque : le mannequin britannique Kate Moss.

Plus tard, des actrices hollywoodiennes telles que Sienna Miller, Mary-Kate Olsen et Zooey Deschanel ont commencé à apparaître dans des vêtements boho...

Devenant des vêtements "bobo" en France (donc bourgeois-bohème) et "ashcan chic" aux Etats-Unis.

Certains designers comme l'américaine Anna Sui ont fait du boho leur marque de fabrique.


Photo de Sienna Miller

Le style Boho est devenu très populaire au début du XXIe siècle, se répandant dans tous les types de vêtements, des tenues portées durant le festival Coachella jusqu'aux robes de mariée.

Il a cependant perdu au passage sa symbolique liée à la contre-culture.

La renaissance moderne du style bohème trouve sans doute ses origines d'une prise de conscience collective autour des questions d'écologie et de consommation. Il s'agit également d'une forme de retour au romantisme.

Qu'est-ce qu'une robe bohème aujourd'hui ? 

Photo de la robe Agava

Le style boho n'a jamais répondu et ne répond toujours pas à des règles strictes, l'essence-même de ce style étant la créativité.

Mais on note cependant des points caractéristiques de ce style : à certains égards, le boho évoque les coupes des vêtements médiévaux en jouant avec les tissus colorés, les broderies à fleurs, les chapeaux à larges bords et les cheveux longs...

Aujourd'hui encore, certaines robes de mariée appelées "robes de reines" utilisent des corsets de style victorien stricts.

Les robes bohèmes, au contraire, offrent plus de liberté de mouvement et ne comportent généralement pas de corsets rigides.

En résumé, la robe bohème peut être caractérisée par :

  • Une silhouette douce
  • L'absence de corset serré
  • La présence parfois d'une courte traîne
  • Des manches bouffantes au niveau des épaules
  • Resserrées le long des bras
  • Des broderies à thèmes floraux ou naturels.
  • Des couleurs pastel délicates
  • L'absence d'une profusion d'accessoires

Chez Les filles fidèles, nous préférons la douceur raffinée de l'esthétique bohème européenne plutôt sur sa variante américaine plus récente et populaire.

Silhouette romantique, ultra-féminine, tendre, sublime, parfois avec une touche Renaissance classique, parfois plus moderne mais toujours parfaitement adaptée au corps.